De l'origine des espèces
Free

De l'origine des espèces

By Charles Darwin
Free
Book Description
Table of Contents
  • NOTICE HISTORIQUE SUR LES PROGRÈS DE L'OPINION RELATIVE À L'ORIGINE DES ESPÈCES AVANT LA PUBLICATION DE LA PREMIÈRE ÉDITION ANGLAISE DU PRÉSENT OUVRAGE.
  • INTRODUCTION
    • CHAPITRE I DE LA VARIATION DES ESPÈCES À L'ÉTAT DOMESTIQUE
      • CAUSES DE LA VARIABILITÉ.
      • EFFETS DES HABITUDES ET DE L'USAGE OU DU NON-USAGE DES PARTIES; VARIATION PAR CORRELATION; HÉRÉDITÉ.
      • CARACTÈRES DES VARIÉTÉS DOMESTIQUES; DIFFICULTÉ DE DISTINGUER ENTRE LES VARIÉTÉS ET LES ESPÈCES; ORIGINE DES VARIÉTÉS DOMESTIQUES ATTRIBUÉE À UNE OU À PLUSIEURS ESPÈCE.
      • RACES DU PIGEON DOMESTIQUE, LEURS DIFFERENCES ET LEUR ORIGINE.
      • PRINCIPES DE SÉLECTION ANCIENNEMENT APPLIQUÉS ET LEURS EFFETS.
      • SÉLECTION INCONSCIENTE.
      • CIRCONSTANCES FAVORABLES À LA SÉLECTION OPERÉE PAR L'HOMME.
      • CHAPITRE II. DE LA VARIATION À L'ÉTAT DE NATURE.
      • VARIABILITÉ.
      • DIFFÉRENCES INDIVIDUELLES.
      • ESPÈCES DOUTEUSES.
      • LES ESPÈCES COMMUNES ET TRÈS RÉPANDUES SONT CELLES QUI VARIENT LE PLUS.
      • LES ESPÈCES DES GENRES LES PLUS RICHES DANS CHAQUE PAYS VARIENT PLUS FRÉQUEMMENT QUE LES ESPÈCES DES GENRES MOINS RICHES.
      • BEAUCOUP D'ESPÈCES COMPRISES DANS LES GENRES LES PLUS RICHES RESSEMBLENT À DES VARIÉTÉS EN CE QU'ELLES SONT TRÈS ÉTROITEMENT, MAIS INÉGALEMENT VOISINES LES UNES DES AUTRES, ET EN CE QU'ELLES ONT UN HABITAT TRES LIMITÉ.
      • RÉSUMÉ.
      • CHAPITRE III. LA LUTTE POUR L'EXISTENCE.
      • L'EXPRESSION: LUTTE POUR L'EXISTENCE, EMPLOYÉE DANS LE SENS FIGURÉ.
      • PROGRESSION GÉOMÉTRIQUE DE L'AUGMENTATION DES INDIVIDUS.
      • DE LA NATURE DES OBSTACLES À LA MULTIPLICATION.
      • RAPPORTS COMPLEXES QU'ONT ENTRE EUX LES ANIMAUX ET LES PLANTES DANS LA LUTTE POUR L'EXISTENCE.
      • LA LUTTE POUR L'EXISTENCE EST PLUS ACHARNÉE QUAND ELLE A LIEU ENTRE DES INDIVIDUS ET DES VARIÉTÉS APPARTENANT À LA MÊME ESPÈCE.
      • CHAPITRE IV. LA SÉLECTION NATURELLE OU LA PERSISTANCE DU PLUS APTE.
      • SÉLECTION SEXUELLE.
      • EXEMPLES DE L'ACTION DE LA SÉLECTION NATURELLE OU DE LA PERSISTANCE DU PLUS APTE.
      • DU CROISEMENT DES INDIVIDUS.
      • CIRCONSTANCES FAVORABLES À LA PRODUCTION DE NOUVELLES FORMES PAR LA SÉLECTION NATURELLE.
      • LA SÉLECTION NATURELLE AMÈNE CERTAINES EXTINCTIONS.
      • DIVERGENCE DES CARACTÈRES.
      • EFFETS PROBABLES DE L'ACTION DE LA SÉLECTION NATURELLE, PAR SUITE DE LA DIVERGENCE DES CARACTÈRES ET DE L'EXTINCTION, SUR LES DESCENDANTS D'UN ANCÊTRE COMMUN.
      • DU PROGRÈS POSSIBLE DE L'ORGANISATION.
      • CONVERGENCE DES CARACTÈRES.
      • RÉSUMÉ DU CHAPITRE.
      • CHAPITRE V. DES LOIS DE LA VARIATION.
      • EFFETS PRODUITS PAR LA SÉLECTION NATURELLE SUR L'ACCROISSEMENT DE L'USAGE ET DU NON-USAGE DES PARTIES.
      • ACCLIMATATION.
      • VARIATIONS CORRÉLATIVES.
      • COMPENSATION ET ÉCONOMIE DE CROISSANCE.
      • LES CONFORMATIONS MULTIPLES, RUDIMENTAIRES ET D'ORGANISATION INFÉRIEURE SONT VARIABLES.
      • UNE PARTIE EXTRAORDINAIREMENT DÉVELOPPÉE CHEZ UNE ESPÈCE QUELCONQUE COMPARATIVEMENT À L'ÉTAT DE LA MÊME PARTIE CHEZ LES ESPÈCES VOISINES, TEND À VARIER BEAUCOUP.
      • LES CARACTÈRES SPÉCIFIQUES SONT PLUS VARIABLES QUE LES CARACTÈRES GÉNÉRIQUES.
      • LES CARACTÈRES SEXUELS SECONDAIRES SONT VARIABLES.
      • LES ESPÈCES DISTINCTES PRÉSENTENT DES VARIATIONS ANALOGUES, DE TELLE SORTE QU'UNE VARIÉTÉ D'UNE ESPÈCE REVÊT SOUVENT UN CARACTÈRE PROPRE À UNE ESPÈCE VOISINE, OU FAIT RETOUR À QUELQUES-UNS DES CARACTÈRES D'UN ANCÊTRE ÉLOIGNÉ.
      • RÉSUMÉ.
      • CHAPITRE VI. DIFFICULTÉS SOULEVÉES CONTRE L'HYPOTHÈSE DE LA DESCENDANCE AVEC MODIFICATIONS.
      • DU MANQUE OU DE LA RARETÉ DES VARIÉTÉS DE TRANSITION.
      • DE L'ORIGINE ET DES TRANSITIONS DES ÊTRES ORGANISÉS AYANT UNE CONFORMATION ET DES HABITUDES PARTICULIÈRES.
      • ORGANES TRÈS PARFAITS ET TRÈS COMPLEXES.
      • MODES DE TRANSITIONS.
      • DIFFICULTÉS SPÉCIALES DE LA THÉORIE DE LA SÉLECTION NATURELLE.
      • ACTION DE LA SÉLECTION NATURELLE SUR LES ORGANES PEU IMPORTANTS EN APPARENCE.
      • JUSQU'À QUEL POINT EST VRAIE LA DOCTRINE UTILITAIRE; COMMENT S'ACQUIERT LA BEAUTÉ.
      • RÉSUMÉ: LA THÉORIE DE LA SÉLECTION NATURELLE COMPREND LA LOI DE L'UNITÉ DE TYPE ET DES CONDITIONS D'EXISTENCE.
      • CHAPITRE VII. OBJECTIONS DIVERSES FAITES À LA THÉORIE DE LA SÉLECTION NATURELLE.
      • CHAPITRE VIII. INSTINCT.
      • LES CHANGEMENTS D'HABITUDES OU D'INSTINCT SE TRANSMETTENT PAR HÉRÉDITÉ CHEZ LES ANIMAUX DOMESTIQUES.
      • INSTINCTS SPÉCIAUX.
      • OBJECTIONS CONTRE L'APPLICATION DE LA THÉORIE DE LA SÉLECTION NATURELLE AUX INSTINCTS: INSECTES NEUTRES ET STÉRILES.
      • RÉSUMÉ
      • CHAPITRE IX. HYBRIDITÉ.
      • DEGRÉS DE STÉRILITÉ.
      • LOIS QUI RÉGISSENT LA STÉRILITÉ DES PREMIERS CROISEMENTS ET DES HYBRIDES.
      • ORIGINE ET CAUSES DE LA STÉRILITÉ DES PREMIERS CROISEMENTS ET DES HYBRIDES.
      • DIMORPHISME ET TRIMORPHISME RÉCIPROQUES.
      • LA FÉCONDITE DES VARIÉTÉS CROISÉES ET DE LEURS DESCENDANTS MÉTIS N'EST PAS UNIVERSELLE.
      • COMPARAISON ENTRE LES HYBRIDES ET LES MÉTIS, INDÉPENDAMMENT DE LEUR FÉCONDITÉ.
      • RÉSUMÉ.
      • CHAPITRE X INSUFFISANCE DES DOCUMENTS GÉOLOGIQUES
      • DU LAPS DE TEMPS ÉCOULÉ, DÉDUIT DE L'APPRÉCIATION DE LA RAPIDITÉ DES DÉPOTS ET DE L'ÉTENDUE DES DÉNUDATIONS.
      • PAUVRETÉ DE NOS COLLECTIONS PALÉONTOLOGIQUES.
      • DE L'ABSENCE DE NOMBREUSES VARIÉTÉS INTERMÉDIAIRES DANS UNE FORMATION QUELCONQUE.
      • APPARITION SOUDAINE DE GROUPES ENTIERS D'ESPÈCES ALLIÉES.
      • DE L'APPARITION SOUDAINE DE GROUPES D'ESPÈCES ALLIÉES DANS LES COUCHES FOSSILIFÈRES LES PLUS ANCIENNES.
      • RÉSUMÉ.
      • CHAPITRE XI. DE LA SUCCESSION GÉOLOGIQUE DES ÊTRES ORGANISÉS.
      • EXTINCTION.
      • DES CHANGEMENTS PRESQUE INSTANTANÉS DES FORMES VIVANTES DANS LE MONDE.
      • DES AFFINITÉS DES ESPÈCES ÉTEINTES LES UNES AVEC LES AUTRES ET AVEC LES FORMES VIVANTES.
      • DU DEGRÉ DE DEVELOPPEMENT DES FORMES ANCIENNES COMPARÉ À CELUI DES FORMES VIVANTES.
      • DE LA SUCCESSION DES MÊMES TYPES DANS LES MÊMES ZONES PENDANT LES DERNIÈRES PÉRIODES TERTIAIRES.
      • RÉSUMÉ DE CE CHAPITRE ET DU CHAPITRE PRÉCÉDENT.
      • CHAPITRE XII. DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE.
      • CENTRES UNIQUES DE CRÉATION.
      • MOYENS DE DISPERSION.
      • DISPERSION PENDANT LA PÉRIODE GLACIAIRE.
      • PÉRIODES GLACIAIRES ALTERNANTES AU NORD ET AU MIDI.
      • CHAPITRE XIII. DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE (SUITE).
      • PRODUCTIONS D'EAU DOUCE.
      • LES HABITANTS DES ÎLES OCÉANIQUES.
      • ABSENCE DE BATRACIENS ET DE MAMMIFÈRES TERRESTRES DANS LES ÎLES OCÉANIQUES.
      • SUR LES RAPPORTS ENTRE LES HABITANTS DES ÎLES ET CEUX DU CONTINENT LE PLUS RAPPROCHÉ.
      • RÉSUMÉ DE CE CHAPITRE ET DU CHAPITRE PRÉCÉDENT.
      • CHAPITRE XIV. AFFINITÉS MUTUELLES DES ÊTRES ORGANISÉS; MORPHOLOGIE; EMBRYOLOGIE; ORGANES RUDIMENTAIRES.
      • CLASSIFICATION.
      • RESSEMBLANCES ANALOGUES.
      • SUR LA NATURE DES AFFINITÉS RELIANT LES ÊTRES ORGANISÉS.
      • MORPHOLOGIE.
      • DÉVELOPPEMENT ET EMBRYOLOGIE.
      • ORGANES RUDIMENTAIRES, ATROPHIÉS ET AVORTÉS.
      • RÉSUMÉ.
      • CHAPITRE XV. RÉCAPITULATION ET CONCLUSIONS.
      • GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES SCIENTIFIQUES EMPLOYÉS DANS LE PRESENT VOLUME.
    • CAUSES DE LA VARIABILITÉ.
    • EFFETS DES HABITUDES ET DE L'USAGE OU DU NON-USAGE DES PARTIES; VARIATION PAR CORRELATION; HÉRÉDITÉ.
    • CARACTÈRES DES VARIÉTÉS DOMESTIQUES; DIFFICULTÉ DE DISTINGUER ENTRE LES VARIÉTÉS ET LES ESPÈCES; ORIGINE DES VARIÉTÉS DOMESTIQUES ATTRIBUÉE À UNE OU À PLUSIEURS ESPÈCE.
    • RACES DU PIGEON DOMESTIQUE, LEURS DIFFERENCES ET LEUR ORIGINE.
    • PRINCIPES DE SÉLECTION ANCIENNEMENT APPLIQUÉS ET LEURS EFFETS.
    • SÉLECTION INCONSCIENTE.
    • CIRCONSTANCES FAVORABLES À LA SÉLECTION OPERÉE PAR L'HOMME.
    • CHAPITRE II. DE LA VARIATION À L'ÉTAT DE NATURE.
    • VARIABILITÉ.
    • DIFFÉRENCES INDIVIDUELLES.
    • ESPÈCES DOUTEUSES.
    • LES ESPÈCES COMMUNES ET TRÈS RÉPANDUES SONT CELLES QUI VARIENT LE PLUS.
    • LES ESPÈCES DES GENRES LES PLUS RICHES DANS CHAQUE PAYS VARIENT PLUS FRÉQUEMMENT QUE LES ESPÈCES DES GENRES MOINS RICHES.
    • BEAUCOUP D'ESPÈCES COMPRISES DANS LES GENRES LES PLUS RICHES RESSEMBLENT À DES VARIÉTÉS EN CE QU'ELLES SONT TRÈS ÉTROITEMENT, MAIS INÉGALEMENT VOISINES LES UNES DES AUTRES, ET EN CE QU'ELLES ONT UN HABITAT TRES LIMITÉ.
    • RÉSUMÉ.
    • CHAPITRE III. LA LUTTE POUR L'EXISTENCE.
    • L'EXPRESSION: LUTTE POUR L'EXISTENCE, EMPLOYÉE DANS LE SENS FIGURÉ.
    • PROGRESSION GÉOMÉTRIQUE DE L'AUGMENTATION DES INDIVIDUS.
    • DE LA NATURE DES OBSTACLES À LA MULTIPLICATION.
    • RAPPORTS COMPLEXES QU'ONT ENTRE EUX LES ANIMAUX ET LES PLANTES DANS LA LUTTE POUR L'EXISTENCE.
    • LA LUTTE POUR L'EXISTENCE EST PLUS ACHARNÉE QUAND ELLE A LIEU ENTRE DES INDIVIDUS ET DES VARIÉTÉS APPARTENANT À LA MÊME ESPÈCE.
    • CHAPITRE IV. LA SÉLECTION NATURELLE OU LA PERSISTANCE DU PLUS APTE.
    • SÉLECTION SEXUELLE.
    • EXEMPLES DE L'ACTION DE LA SÉLECTION NATURELLE OU DE LA PERSISTANCE DU PLUS APTE.
    • DU CROISEMENT DES INDIVIDUS.
    • CIRCONSTANCES FAVORABLES À LA PRODUCTION DE NOUVELLES FORMES PAR LA SÉLECTION NATURELLE.
    • LA SÉLECTION NATURELLE AMÈNE CERTAINES EXTINCTIONS.
    • DIVERGENCE DES CARACTÈRES.
    • EFFETS PROBABLES DE L'ACTION DE LA SÉLECTION NATURELLE, PAR SUITE DE LA DIVERGENCE DES CARACTÈRES ET DE L'EXTINCTION, SUR LES DESCENDANTS D'UN ANCÊTRE COMMUN.
    • DU PROGRÈS POSSIBLE DE L'ORGANISATION.
    • CONVERGENCE DES CARACTÈRES.
    • RÉSUMÉ DU CHAPITRE.
    • CHAPITRE V. DES LOIS DE LA VARIATION.
    • EFFETS PRODUITS PAR LA SÉLECTION NATURELLE SUR L'ACCROISSEMENT DE L'USAGE ET DU NON-USAGE DES PARTIES.
    • ACCLIMATATION.
    • VARIATIONS CORRÉLATIVES.
    • COMPENSATION ET ÉCONOMIE DE CROISSANCE.
    • LES CONFORMATIONS MULTIPLES, RUDIMENTAIRES ET D'ORGANISATION INFÉRIEURE SONT VARIABLES.
    • UNE PARTIE EXTRAORDINAIREMENT DÉVELOPPÉE CHEZ UNE ESPÈCE QUELCONQUE COMPARATIVEMENT À L'ÉTAT DE LA MÊME PARTIE CHEZ LES ESPÈCES VOISINES, TEND À VARIER BEAUCOUP.
    • LES CARACTÈRES SPÉCIFIQUES SONT PLUS VARIABLES QUE LES CARACTÈRES GÉNÉRIQUES.
    • LES CARACTÈRES SEXUELS SECONDAIRES SONT VARIABLES.
    • LES ESPÈCES DISTINCTES PRÉSENTENT DES VARIATIONS ANALOGUES, DE TELLE SORTE QU'UNE VARIÉTÉ D'UNE ESPÈCE REVÊT SOUVENT UN CARACTÈRE PROPRE À UNE ESPÈCE VOISINE, OU FAIT RETOUR À QUELQUES-UNS DES CARACTÈRES D'UN ANCÊTRE ÉLOIGNÉ.
    • RÉSUMÉ.
    • CHAPITRE VI. DIFFICULTÉS SOULEVÉES CONTRE L'HYPOTHÈSE DE LA DESCENDANCE AVEC MODIFICATIONS.
    • DU MANQUE OU DE LA RARETÉ DES VARIÉTÉS DE TRANSITION.
    • DE L'ORIGINE ET DES TRANSITIONS DES ÊTRES ORGANISÉS AYANT UNE CONFORMATION ET DES HABITUDES PARTICULIÈRES.
    • ORGANES TRÈS PARFAITS ET TRÈS COMPLEXES.
    • MODES DE TRANSITIONS.
    • DIFFICULTÉS SPÉCIALES DE LA THÉORIE DE LA SÉLECTION NATURELLE.
    • ACTION DE LA SÉLECTION NATURELLE SUR LES ORGANES PEU IMPORTANTS EN APPARENCE.
    • JUSQU'À QUEL POINT EST VRAIE LA DOCTRINE UTILITAIRE; COMMENT S'ACQUIERT LA BEAUTÉ.
    • RÉSUMÉ: LA THÉORIE DE LA SÉLECTION NATURELLE COMPREND LA LOI DE L'UNITÉ DE TYPE ET DES CONDITIONS D'EXISTENCE.
    • CHAPITRE VII. OBJECTIONS DIVERSES FAITES À LA THÉORIE DE LA SÉLECTION NATURELLE.
    • CHAPITRE VIII. INSTINCT.
    • LES CHANGEMENTS D'HABITUDES OU D'INSTINCT SE TRANSMETTENT PAR HÉRÉDITÉ CHEZ LES ANIMAUX DOMESTIQUES.
    • INSTINCTS SPÉCIAUX.
    • OBJECTIONS CONTRE L'APPLICATION DE LA THÉORIE DE LA SÉLECTION NATURELLE AUX INSTINCTS: INSECTES NEUTRES ET STÉRILES.
    • RÉSUMÉ
    • CHAPITRE IX. HYBRIDITÉ.
    • DEGRÉS DE STÉRILITÉ.
    • LOIS QUI RÉGISSENT LA STÉRILITÉ DES PREMIERS CROISEMENTS ET DES HYBRIDES.
    • ORIGINE ET CAUSES DE LA STÉRILITÉ DES PREMIERS CROISEMENTS ET DES HYBRIDES.
    • DIMORPHISME ET TRIMORPHISME RÉCIPROQUES.
    • LA FÉCONDITE DES VARIÉTÉS CROISÉES ET DE LEURS DESCENDANTS MÉTIS N'EST PAS UNIVERSELLE.
    • COMPARAISON ENTRE LES HYBRIDES ET LES MÉTIS, INDÉPENDAMMENT DE LEUR FÉCONDITÉ.
    • RÉSUMÉ.
    • CHAPITRE X INSUFFISANCE DES DOCUMENTS GÉOLOGIQUES
    • DU LAPS DE TEMPS ÉCOULÉ, DÉDUIT DE L'APPRÉCIATION DE LA RAPIDITÉ DES DÉPOTS ET DE L'ÉTENDUE DES DÉNUDATIONS.
    • PAUVRETÉ DE NOS COLLECTIONS PALÉONTOLOGIQUES.
    • DE L'ABSENCE DE NOMBREUSES VARIÉTÉS INTERMÉDIAIRES DANS UNE FORMATION QUELCONQUE.
    • APPARITION SOUDAINE DE GROUPES ENTIERS D'ESPÈCES ALLIÉES.
    • DE L'APPARITION SOUDAINE DE GROUPES D'ESPÈCES ALLIÉES DANS LES COUCHES FOSSILIFÈRES LES PLUS ANCIENNES.
    • RÉSUMÉ.
    • CHAPITRE XI. DE LA SUCCESSION GÉOLOGIQUE DES ÊTRES ORGANISÉS.
    • EXTINCTION.
    • DES CHANGEMENTS PRESQUE INSTANTANÉS DES FORMES VIVANTES DANS LE MONDE.
    • DES AFFINITÉS DES ESPÈCES ÉTEINTES LES UNES AVEC LES AUTRES ET AVEC LES FORMES VIVANTES.
    • DU DEGRÉ DE DEVELOPPEMENT DES FORMES ANCIENNES COMPARÉ À CELUI DES FORMES VIVANTES.
    • DE LA SUCCESSION DES MÊMES TYPES DANS LES MÊMES ZONES PENDANT LES DERNIÈRES PÉRIODES TERTIAIRES.
    • RÉSUMÉ DE CE CHAPITRE ET DU CHAPITRE PRÉCÉDENT.
    • CHAPITRE XII. DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE.
    • CENTRES UNIQUES DE CRÉATION.
    • MOYENS DE DISPERSION.
    • DISPERSION PENDANT LA PÉRIODE GLACIAIRE.
    • PÉRIODES GLACIAIRES ALTERNANTES AU NORD ET AU MIDI.
    • CHAPITRE XIII. DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE (SUITE).
    • PRODUCTIONS D'EAU DOUCE.
    • LES HABITANTS DES ÎLES OCÉANIQUES.
    • ABSENCE DE BATRACIENS ET DE MAMMIFÈRES TERRESTRES DANS LES ÎLES OCÉANIQUES.
    • SUR LES RAPPORTS ENTRE LES HABITANTS DES ÎLES ET CEUX DU CONTINENT LE PLUS RAPPROCHÉ.
    • RÉSUMÉ DE CE CHAPITRE ET DU CHAPITRE PRÉCÉDENT.
    • CHAPITRE XIV. AFFINITÉS MUTUELLES DES ÊTRES ORGANISÉS; MORPHOLOGIE; EMBRYOLOGIE; ORGANES RUDIMENTAIRES.
    • CLASSIFICATION.
    • RESSEMBLANCES ANALOGUES.
    • SUR LA NATURE DES AFFINITÉS RELIANT LES ÊTRES ORGANISÉS.
    • MORPHOLOGIE.
    • DÉVELOPPEMENT ET EMBRYOLOGIE.
    • ORGANES RUDIMENTAIRES, ATROPHIÉS ET AVORTÉS.
    • RÉSUMÉ.
    • CHAPITRE XV. RÉCAPITULATION ET CONCLUSIONS.
    • GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES SCIENTIFIQUES EMPLOYÉS DANS LE PRESENT VOLUME.
    • *** START: FULL LICENSE ***
      • Section 1. General Terms of Use and Redistributing Project Gutenberg-tm electronic works
      • Section 2. Information about the Mission of Project Gutenberg-tm
      • Section 3. Information about the Project Gutenberg Literary Archive Foundation
      • Section 4. Information about Donations to the Project Gutenberg Literary Archive Foundation
      • Section 5. General Information About Project Gutenberg-tm electronic works.
    • Section 1. General Terms of Use and Redistributing Project Gutenberg-tm electronic works
    • Section 2. Information about the Mission of Project Gutenberg-tm
    • Section 3. Information about the Project Gutenberg Literary Archive Foundation
    • Section 4. Information about Donations to the Project Gutenberg Literary Archive Foundation
    • Section 5. General Information About Project Gutenberg-tm electronic works.
    No review for this book yet, be the first to review.
      No comment for this book yet, be the first to comment
      You May Also Like
      Also Available On
      App store smallGoogle play small
      Categories
      Curated Lists
      • Pattern Recognition and Machine Learning (Information Science and Statistics)
        by Christopher M. Bishop
        Data mining
        by I. H. Witten
        The Elements of Statistical Learning: Data Mining, Inference, and Prediction
        by Various
        See more...
      • CK-12 Chemistry
        by Various
        Concept Development Studies in Chemistry
        by John Hutchinson
        An Introduction to Chemistry - Atoms First
        by Mark Bishop
        See more...
      • Microsoft Word - How to Use Advanced Algebra II.doc
        by Jonathan Emmons
        Advanced Algebra II: Activities and Homework
        by Kenny Felder
        de2de
        by
        See more...
      • The Sun Who Lost His Way
        by
        Tania is a Detective
        by Kanika G
        Firenze_s-Light
        by
        See more...
      • Java 3D Programming
        by Daniel Selman
        The Java EE 6 Tutorial
        by Oracle Corporation
        JavaKid811
        by
        See more...