L'homme Qui Rit
Free

L'homme Qui Rit

By Victor Hugo
Free
Book Description
Table of Contents
  • L’HOMME QUI RIT
  • PREMIÈRE PARTIE LA MER ET LA NUIT
    • II LES COMPRACHICOS
    • LIVRE PREMIER LA NUIT MOINS NOIRE QUE L’HOMME
      • I LA POINTE SUD DE PORTLAND
      • II ISOLEMENT
      • III SOLITUDE
      • IV QUESTIONS
      • V L’ARBRE D’INVENTION HUMAINE
      • VI BATAILLE ENTRE LA MORT ET LA NUIT
      • VII LA POINTE NORD DE PORTLAND
    • LIVRE DEUXIÈME L’OURQUE EN MER
      • I LES LOIS QUI SONT HORS DE L’HOMME
      • II LES SILHOUETTES DU COMMENCEMENT FIXÉES
      • III LES HOMMES INQUIETS SUR LA MER INQUIÈTE
      • IV ENTRÉE EN SCÈNE D’UN NUAGE DIFFÉRENT DES AUTRES
      • V HARDQUANONNE
      • VI ILS SE CROIENT AIDÉS
      • VII HORREUR SACRÉE
      • VIII NIX ET NOX
      • IX SOIN CONFIÉ A LA MER FURIEUSE
      • X LA GRANDE SAUVAGE. C’EST LA TEMPÊTE
      • XI LES CASQUETS
      • XII CORPS A CORPS AVEC L’ÉCUEIL
      • XIII FACE A FACE AVEC LA NUIT
      • XIV ORTACH
      • XV PORTENTOSUM MARE
      • XVI DOUCEUR SUBITE DE L’ÉNIGME
      • XVII LA RESSOURCE DERNIÈRE
      • XVIII LA RESSOURCE SUPRÊME
    • LIVRE TROISIÈME L’ENFANT DANS L’OMBRE
      • I LE CHESS-HILL
      • II EFFET DE NEIGE
      • III TOUTE VOIE DOULOUREUSE SE COMPLIQUE D’UN FARDEAU
      • IV AUTRE FORME DU DÉSERT
      • V LA MISANTHROPIE FAIT DES SIENNES
      • VI LE RÉVEIL
  • DEUXIEME PARTIE PAR ORDRE DU ROI
    • LIVRE PREMIER ÉTERNELLE PRÉSENCE DU PASSÉ LES HOMMES REFLÈTENT L’HOMME
      • I LORD CLANCHARLIE
      • II LORD DAVID DIRRY-MOIR
      • III LA DUCHESSE JOSIANE
      • IV MAGISTER ELEGANTIARUM
      • V LA REINE ANNE
      • VI BARKILPHEDRO
      • VII BARKILPHEDRO PERCE
      • VIII INFERI
      • IX HAÏR EST AUSSI FORT QU’AIMER
      • X FLAMBOIEMENTS QU’ON VERRAIT SI L’HOMME ÉTAIT TRANSPARENT
      • XI BARKILPHEDRO EN EMBUSCADE
      • XII ÉCOSSE, IRLANDE ET ANGLETERRE
      • LIVE DEUXIÈME GWINPLAINE ET DEA
      • I OU L’ON VOIT LE VISAGE DE CELUI DONT ON N’A ENCORE VU QUE LES ACTIONS
      • II DEA
      • III «OCULOS NON HABET ET VIDET»
      • IV LES AMOUREUX ASSORTIS
      • V LE BLEU DANS LE NOIR
      • VI URSUS INSTITUTEUR, ET URSUS TUTEUR
      • VII LA CÉCITÉ DONNE DES LEÇONS DE CLAIRVOYANCE
      • VIII NON SEULEMENT LE BONHEUR, MAIS LA PROSPÉRITÉ
      • IX EXTRAVAGANCES QUE LES GENS SANS GOUT APPELLENT POÉSIE
      • X COUP D’ŒIL DE CELUI QUI EST HORS DE TOUT SUR LES CHOSES ET SUR LES HOMMES
      • XI GWYNPLAINE EST DANS LE JUSTE, URSUS EST DANS LE VRAI
      • XII URSUS LE POËTE ENTRAINE URSUS LE PHILOSOPHE
    • LIVRE TROISIÈME COMMENCEMENT DE LA FÊLURE
      • I L’INN TADCASTER
      • II ÉLOQUENCE EN PLEIN VENT
      • III OU LE PASSANT REPARAIT
      • IV LES CONTRAIRES FRATERNISENT DANS LA HAINE
      • V LE WAPENTAKE
      • VI LA SOURIS INTERROGÉE PAR LES CHATS
      • VII QUELLES RAISONS PEUT AVOIR UN QUADRUPLE POUR VENIR S’ENCANAILLER PARMI LES GROS SOUS?
      • VIII SYMPTOMES D’EMPOISONNEMENT
      • IX ABYSSUS ABYSSUM VOCAT
    • LIVRE QUATRIÈME LA CAVE PÉNALE
      • I LA TENTATION DE SAINT GWYNPLAINE
      • II DU PLAISANT AU SÉVÈRE
      • III LEX, REX, FEX
      • IV URSUS ESPIONNE LA POLICE
      • V MAUVAIS LIEU
      • VI QUELLES MAGISTRATURES IL Y AVAIT SOUS LES PERRUQUES D’AUTREFOIS
      • VII FRÉMISSEMENT
      • VIII GÉMISSEMENT
    • LIVRE CINQUIÈME LA MER ET LE SORT REMUENT SOUS LE MÊME SOUFFLE
      • I SOLIDITÉ DES CHOSES FRAGILES
      • II CE QUI ERRE NE SE TROMPE PAS
      • III AUCUN HOMME NE PASSERAIT BRUSQUEMENT DE LA SIBÉRIE AU SÉNÉGAL SANS PERDRE CONNAISSANCE. (Humboldt.)
      • IV FASCINATION
      • V ON CROIT SE SOUVENIR, ON OUBLIE
    • LIVRE SIXIÈME ASPECTS VARIÉS D’URSUS
      • I CE QUE DIT LE MISANTHROPE
      • II CE QU’IL FAIT
      • III COMPLICATIONS
      • IV MOENIBUS SURDIS CAMPANA MUTA
      • V LA RAISON D’ÉTAT TRAVAILLE EN PETIT COMME EN GRAND
    • LIVRE SEPTIEME LA TITANE
      • I RÉVEIL
      • II RESSEMBLANCE D’UN PALAIS AVEC UN BOIS
      • III EVE
      • IV SATAN
      • V ON SE RECONNAIT, MAIS ON NE SE CONNAIT PAS
    • LIVRE HUITIEME LE CAPITOLE ET SON VOISINAGE
      • I DISSECTION DES CHOSES MAJESTUEUSES
      • II IMPARTIALITÉ
      • III LA VIEILLE SALLE
      • IV LA VIEILLE CHAMBRE
      • V CAUSERIES ALTIÈRES
      • VI LA HAUTE ET LA BASSE
      • VII LES TEMPÊTES D’HOMMES PIRES QUE LES TEMPETES D’OCÉANS
      • VIII SERAIT BON FRÈRE S’IL N’ÉTAIT BON FILS
    • LIVRE NEUVIEME EN RUINE
      • I C’EST A TRAVERS L’EXCÈS DE GRANDEUR QU’ON ARRIVE A L’EXCÈS DE MISÈRE
      • II RÉSIDU
    • CONCLUSION LA MER ET LA NUIT
      • I CHIEN DE GARDE PEUT ÊTRE ANGE GARDIEN
      • II BARKILPHEDRO A VISÉ L’AIGLE ET A ATTEINT LA COLOMBE
      • III LE PARADIS RETROUVÉ ICI-BAS
      • IV NON. LA-HAUT
The book hasn't received reviews yet.
You May Also Like
Also Available On
Categories
Curated Lists